Dernière semaine d’avril, météo peu favorable, tout le monde est résigné…
Mais, mardi 29, une trouée l’après midi. Je scrute les sites de météo.
J’envoie un mail à quelques personnes dont je pense qu’ils sont dispos.

Une réponse de Nicolas: Go pour Chamrousse.

RV 16H30 à l’atterrissage. Personne d’autre. Le déco est dans le nuage.
Le temps de monter: le nuage a fait de même 🙂

Un soupçon de marche, un soupçon de neige… et nous voilà au décollage.
Le vent est faible, de direction très variable:
Capture vent

 Est -> pas le plus pratique pour décoller. On attend un peu

 Sud -> envisageable, mais vent un peu faible

 Ouest -> on se prépare, mais le temps de se préparer
Nord !
Tout ça en 30 mn environ 🙂

P4290010-001
P4290011

Décollage en douceur pour Nicolas qui ouvre le bal

Et c’est parti pour une heure de vol.
Le plafond est 100 à 200 m au dessus – nous jouons avec les barbulles.

Un troisième pilote se met en l’air: le local de Chamrousse (Jeff je crois ?)

Après une heure de vol, les thermiques diminuent un peu; Nicolas va poser en bas, et moi je m’applique pour remonter. Pas gagné… puis enfin je resors du trou. Et je vais poser juste à côté de la voiture – heureux !

P4290023

PS: je n’ai traité dans cet article que le sujet « En Parapente il faut savoir tenter sa chance ». Si quelqu’un veut illustrer : « En amour aussi » il est le bienvenu.

PPS: depuis peu il est possible d’ajouter des commentaires sur les articles.

Pin It on Pinterest

Partager