Pour sa troisième édition la Trans’Alps a lieu du 20 au 26 août 2022. Trente cinq concurrents sont inscrits à cette compétition dont 2 membres du CHVD, Jean Jacques et votre serviteur. C’est la deuxième année que nous participons à cette événement exceptionnel, créé par Pierre Laurens (un ancien membre du CHVD), qui se déroule principalement dans les Alpes du sud. Cette année le rendez-vous pour les inscriptions et la première manche est à St-André-les-Alpes. Nous y retrouvons Alfredo un pilote vénézuélien avec qui nous avions fait équipe l’année dernière. Nous reconstituons l’équipe Carambar mais comme il nous manque un pilote (on doit être quatre) nous accueillons Rodrigue qui vient de Normandie. Le normand vole en Ozone Zéno (EN D), le vénézuellien en Triple 7 King 2 (EN D), les deux français, Jean-Jacques en Phi Maestro Xalps (EN C) et Jacques en Ozone Alpina 4 (EN C).

Nous sommes arrivés la veille à St-André pour profiter d’une météo excellente et faire un vol d’entraînement. Deux autres pilotes du CHVD Laurent et Guylem sont avec nous au décollage du Chalvet ouest ce samedi 20 août 2022.

Au programme, la classique de St-André, un aller-retour à Dormillouse, un vol de 112km. Nous remplissons le contrat en un peu plus de cinq heures sauf Guylem qui a posé dans la vallée de la Bléone, est remonté à pied au Carton (1000m de dénive quand-même…) d’où il a redécollé pour revenir à St-André.

21 août 2022 – Manche 1

C’est l’aller-retour classique, comme celui que nous avons fait la veille sauf qu’aujourd’hui il faut claquer une balise loin en plaine, au bord du lac de Serre-Ponçon alors que nous avions tourné un peu moins loin, vertical St-Vincent-les-Forts.

Il y a du beau monde ! Plusieurs compétiteurs font partie des pilotes qui ont réussi des triangles FAI de plus de 300km récemment.

Aucun des pilotes de l’équipe Carambar ne fait le goal de cette manche.

Je pose dans la vallée de la Bléone, juste après avoir claqué la balise des points temps. Un orage vient d’éclater vers Digne et je commence à recevoir des goûtes. J’ai juste le temps de plier sous un arbre pour ne pas être rincé ! Jean-Jacques fait demi-tour juste avant et pose à St-Jean Montclar. Alfredo pose 9km devant moi et Rodrigue loin derrière. Le plaineux doit s’acclimater à nos montagnes.

Classement manche 1

Ma trace - manche 1

22 août 2022 – Manche 2

Aujourd’hui c’est une manche libre. Il n’y a pas de balise. C’est un genre de CFD. Avec l’équipe Carambar nous avons décidé d’aller au Morgon et de faire un retour à St-André par Digne. C’est ambitieux, seul Alfredo réussit à aller à Digne où il pose. Rodrigue fait un autre parcours et se classe 4ème . Jean-Jacques s’en tire bien en bouclant un super cross de 50km. Pour ma part je ne réussis pas à passer cette sacrée Bléone et je pose dans le même champs que Laurent qui essayait de faire notre manche en candidat libre. Son but étant de rentrer à Grenoble en vol. Il remonte donc à pied au sommet du Carton (comme Guylem 2 jours avant) d’où il redécollera pour poser à St -Jean Montclar.

Classement manche 2

Ma trace - manche 2

23 août 2022 – Manche 3

Pour cette troisième manche c’est un aller simple de 95km pour Laragne. Plusieurs options sont possibles après Digne. Soit monter au Nord et traverser la vallée de la Durance au niveau de la tête de Boursier pour raccrocher la montagne d’Aujour et redescendre plein sud sur Laragne ou traverser la Durance vers Sisteron et cheminer jusqu’à Laragne en plaine. J’ai choisi la première option et j’ai bouclé ma première manche. Alfredo a pris la même option que moi mais a calé au pied d’Aujour avec un atterro assez improbable dans les plantations de pommiers… Jean-Jacques n’a pas réussi à se décider entre les deux options et a posé près d’une base de planeurs… Rodrigue en bon normand avait choisi l’option par la plaine qui lui a été fatale.

Classement manche 3

Ma trace - manche 3

24 août 2022 – Manche 4

La quatrième manche nous emmène depuis St-André dans les Écrins et retour avec un atterro à St-Jean Montclar. Pour parcourir les 100km de cette manche il faut traverser deux fois le lac de Serre-Ponçon. Cette fois nous bouclons tous les quatre. Notre vénézuélien de service se classe 3ème en 3h 24, Rodrigue pose à la 14ème place en 4h 32, Jean-Jacques et moi nous tirons la bourre depuis le Piolit et posons à 20 secondes d’écart à la 21ème et 22ème place après un vol de 4h 41. Dans les Écrins je vole avec Rodrigue, nous quittons le thermique ensemble vers 3100m en direction de la dernière balise. Il faut franchir une crête mais nous pensons être largement assez hauts. C’est sans compter avec un phénomène aérologique imprévisible qui nous plombe. Un genre de brise ou d’effet bagnard d’un thermique. Manifestement nous sommes sous le vent de quelque chose. On est forcé de rebrousser chemin pour retourner au dernier thermique à 4km de là. En compète ce genre de manœuvre peut te coûter cher… Une fois au plaf on re-tente notre chance et ça passe (c’est à ce moment là que Jean-Jacques nous a rattrapé !).

Classement manche 4

Ma trace - manche 4

25 août 2022 – Manche 5

On change de déco. Aujourd’hui la manche est lancée depuis Digne, décollage de l’Andran. On va d’abord chercher un point au nord puis on part au sud jusqu’à Moustier, près du lac de Ste-Croix. Retour à Digne pour claquer le goal après 70km de course et si les conditions le permettent on rentre en vol à St-André mais hors compète. Là je fais ma plus grosse bourde. Au retour de Moustier, sûr de boucler dans les temps j’ignore la dernière balise. Je m’en rends compte quand mon ordinateur de bord m’indique que la distance à la prochaine balise augmente au lieu de diminuer. Je m’en éloigne ! Je comprends mon erreur mais je suis déjà à 6km. C’est mort ! Je suis passé à 300m du cercle, sans le voir. Je survole le goal pour la beauté du geste et annonce à la radio que je rentre à St-André en volant. Heureusement Alfredo sauve l’honneur en raflant la première place. Rodrigue est huitième. Jean-Jacques et moi nous tenons encore dans un mouchoir de poche à la 21ème et 23ème place. 

Classement manche 5

Ma trace - manche 5

Conclusion

Ç’est la dernière manche de cette compète, la météo des jours suivants se dégrade. La remise des prix a lieu le soir même. Au général Alfredo est le premier de notre équipe et prend la 4ème place, Rodrigue second du team Carambar arrive 15ème, je me classe 3ème de l’équipe, 18ème au général et Jean-Jacques ferme le banc à la 19ème place. Avec ces résultats nous montons sur le podium par équipe, Carambar arrive 3ème sur 10.

Classement général

Pin It on Pinterest

Partager