La vidéo du WE

Je lance l’idée d’aller voler au Col du Granon pour le premier WE de juillet et 8 pilotes du club répondent présent. Il y a Jean-Jacques, Jean-marc, Tony, Jules, Baptiste, Olivier et votre serviteur. Laurent nous rejoindra dimanche. Rendez-vous à Botanic pour répartir les bagnoles et feu sur l’atterro de St Chaffrey juste après Serre Chevalier.

Samedi : Col du Granon – Pierre Arnoux – Chorges

 

On arrive au premier déco et là, un local nous prévient que par sud c’est pas bon. On se rabat sur un autre déco plus bas et mieux orienté. Effectivement il y a du sud prévu pas trop fort mais dans le coin tout s’accélère vite. Surtout les brises de vallée qui peuvent bien se renfoncer. On monte à 3000m sur le Grande Area et on part en transition sur la Cucumelle dans les Écrins. Jusque là, le plan de vol est classique mais quand nous arrivons de l’autre côté, le sud est vraiment trop fort (+/- 25km/h) et nous éjecte. On retraverse tous sur le Grande Area et on va faire un point sur Briançon avant de venir au déco. Tout le monde pose au lac sauf Jean-Marc, Jule et moi qui posons à St Chaffrey.

Fin des hostilités, il est encore tôt, nous partons pour le lac de Serre-Ponçon où nous espérons soit voler de Chorges soit aller nous baquer si le sud est encore fort. Arrivés à l’atterro de Chorges, nous apprenons que les jumeaux et Tony sont déjà montés au déco. Nous discutons avec un local qui nous conseille d’aller voler à Pierre Arnoux, un site que nous ne connaissons pas.

 

Nous optons pour cette solution, laissant le groupe des jumeaux à leur affaire. Pierre Arnoux, c’est génial. Le site du soir par excellence. Je vous laisse le découvrir sur la vidéo. On pose tous vers 20h 30 au bord du lac. On se fait un bon resto à Savignes et on repère un spot pour passer la nuit sur l’appli « Park 4 Night ». Demain on vole à Laragne.

 

Dimanche : Laragne

Le rendez-vous c’est le camping-atterro de Laragne où Laurent nous a rejoint. Le groupe des jumeaux trouve 3 places dans la navette, nous montons donc à 5 dans le van d’Olivier. Longue attente sur la crête de Chabre inondée de soleil. Les thermiques tardent à se mettre en place. Finalement Jules lance l’attaque à 12h 40 avec 40mn de retard sur l’horaire habituel.

Nous le suivons et rapidement tout le monde est en l’air. Le premier point de contournement c’est le classique Col St Jean au bout de la crête de Chabre. En suite on a prévu d’aller jusqu’au Grand Ferrand au nord dans l’Obiou et de rentrer par le Pic de Bure, les faces ouest de Céüse, Aujour, St Genix pour poser au camping. Seul Jean-Marc remplira le contrat avec un triangle de 114km. Jean-Jacque et moi shuntons le Grand Ferrand pour taper le Pic de Bure directement et posons au camping après 5h 30 de vol, un triangle de 100km et un plafond à 4066m pour ma part. Tony ira se balader vers Tallard après le Pic de Bure, un vol de 96km. Olivier qui a fait le Grand Ferrand bute sur Céüse et pose à Sigoyer, un vol de 98km. Baptiste passe le Grand Ferrand et continue vers le Vercors. Il pose dans le Trièves à St Martin de Clelles après un vol de 109km. Jules est celui qui ira le plus loin au nord en tournant la Grande Tête de l’Obiou puis en traversant sur les Écrins jusqu’au Grund de St Maurice pour poser près de Chorges, la meilleure distance du jour : 128km et un plafond de 4098m. Quand à Laurent me direz-vous ? Eh bien il a préféré aller se baigner dans les gorges de la Méouje… En réalité il s’est fait enterrer au Col St Jean. Il a tenté un re décollage qui l’a rapproché de l’atterro sud où quelqu’un avait garé le van d’Olivier. Il nous a retrouvé au camping autour d’une bière bien fraîche et on a commencé à organiser la récupe des autres pilotes éparpillés dans la Pampa.

 

Les traces

Baptiste

Jacques

Jean-Jacques

Jean-Marc

Jules

Olivier

Tony

Pin It on Pinterest

Partager