Ma proposition, certes un peu tardive la veille au soir, et en concurrence avec d’autres sorties, n’ayant pas séduit les foules, c’est tout seul que j’attaque les 1200m de montée pour Orionde (depuis le hameau de Vaugelas où une voiture m’a gentiment déposé)…
La montée est efficace même si j’aurais du résister à la tentation de couper des portions de plat, ce qui m’a fait visiter un beau roncier.
À l’approche du sommet, je constate qu’il y a déjà pas mal de monde en vol sur le secteur qui profite des thermiques au dessus du secteur : 1 planeur et 7 ou 8 parapentistes : qui du CHVD entre 18h et 19h30 dans le secteur ?
Décollage en W juste sous le sommet (quelqu’un avait eu la bonne idée de laisser au sommet un bâton avec rubalise). De bonnes ascendances sur le flan SW d’Orionde, puis en basculant en face sur le secteur du pré de l’Arc, j’arrive bien à remonter (pour mon petit niveau) versant W du Jas des Lièvres.
Je déclare forfait après 50 minutes de vol pour me poser finalement à la Boutière, où le pré qui sert d’atterrissage a en partie été fauché récemment.

Pin It on Pinterest

Partager