C’est sur une proposition de notre secrétaire perpétuel, probablement pour se rappeler les bons souvenirs, que se décide l’organisation d’un week-end dans les Bauges.

Un mail et un coup de téléphone au camping plus tard, nous voilà 13 au Chatelard vendredi soir. Emilie, Simon-Pierre, Maxime, Camille, Clovis, Marina, Pierre, Paul, Cyril, Benoit, Niko, Martin et Jessica répondent présents.

La météo annoncée est bonne, (trop) stable, avec le vent du nord au rendez-vous, normalement pas trop fort. Autour d’un apéro auquel il ne manquait que le feu de camp, nous nous décidons pour commencer le week-end par la Sambuy.

Samedi matin, nous retrouvons à 9h à l’atterro David, Tony, Björn, Jean Pierre, Ludo & Marine qui se joignent à nous. L’atterro n’est pas fauché, mais le sympathique propriétaire du champ voisin nous autorise à poser sur le terrain fraichement coupé, étant lui-même parapentiste.

Après une petite heure de montée à pied sous une chaleur déjà bien installée (le télésiège n’étant pas encore en route), nous arrivons sur un déco orienté nord, bien alimenté et surtout un magnifique panorama sur le lac d’Annecy. Pierre ouvre le bal des décollages qui se succèdent pour se terminer entre 14 et 22 minutes dans la vallée. Seul Jean Pierre arrivera à avancer jusqu’à Frontenex, il avait sans doute trop envie de faire du stop pour retourner cherche son camion ensuite.

Montée à la Sambuy

 

Panorama du déco

 

Décollage face au lac

Après ce joli plouf de mise en jambe, nous décidons de rentrer à l’intérieur des Bauges par Saint Pierre d’Albigny avec une petite pause restauration dans le fief des Indiens.

Puis c’est le départ pour la Croix d’Allant, une nouvelle montée à pied cette fois plus à l’ombre qui nous amènera à 1200 m de D+ pour la journée. Le Nord est plus fort que prévu, travers au décollage, nous obligeant à être plus inventifs entres les arbres. Après des vols plus ou moins longs avec plusieurs reposes au déco pour certains, nous nous retrouvons tous à l’atterro où Simon-Pierre nous lance le challenge de poser sur la route.

Il y retrouvera également l’ancien membre du club organisateur des Week End Bauges venu nous saluer, grâce à qui nous trouverons une bonne adresse pour le dîner.

Décollage et repose

 

Jean Pierre au déco de la Croix d’Allant

 

L’invasion des BGD à la Croix d’Allant

 

Posé de précision

 

Retour au camping où nous retrouvons Camille, Emilie et Marina qui ont fait un très beau tour de vélo sur les routes des Bauges pendant ce temps-là.

Et c’est la panse bien remplie que nous concluons cette belle journée par une bonne matouille Baujue dans un restau très sympa où ils n’ont pas eu peur de nous voir débarquer à 19 !

La fameuse matouille

 

Dimanche matin, le vent du Nord est là, un peu trop présent. Nous partons sur la Croix du Plane, située sur la face nord du Colombier. Encore un vol rando ajoutant 400 mètres à notre compteur. Nous décollerons tous pour un beau plouf panoramique ; un week-end décidément très stable. Niko propose même de le renommer « Ploufs dans les Bauges ».

On en lâche les commandes

 

On pose encore sur la route

 

Puis le groupe se divise, priorités familiales ou électorales obligent, et ce sont David, Björn, Tony et Simon-Pierre qui concluent ces deux jours avec un beau vol du Sire, le vent du Nord s’étant calmé.

Nous rentrons tous avec du soleil et des montagnes pleins les yeux, du dénivelé pleins les pattes (mention à Marine qui a fait toutes les randos avec nous plus les descentes à pied) et une bonne envie de faire perdurer la tradition des week-ends dans les Bauges !

Pin It on Pinterest

Partager