Nous étions 5 membres du CHVD (Jacques, Jean-Jacques, José, Laurent et Quentin) inscris à cette compète organisée par le Club St Hil les 14 et 15 mai 2022. José participant en tant que compétiteur vénézuélien ne sera pas pris en compte dans le classement. Seule la manche du samedi a eu lieu, celle du dimanche a été annulée pour cause de mauvaise météo. Samedi, 9h, accueil très chaleureux avec café et croissants devant la salle polyvalente de St Hil. Les prévisions météo sont bonnes, ça va voler. Premier briefing où l’on découvre que l’on est un peu plus de 100 pilotes prêts à en découdre dans le ciel de la Chartreuse. Près de la moitié des concurrents participent à leur première compète de parapente. Il faut constituer le comité de pilotes qui comprend le directeur d’épreuve, le directeur technique et deux pilotes élus parmi les compétiteurs. Je propose mes services et suis élu dans la foulée. L’avantage d’être au comité de pilote c’est qu’on a le parcours avant tout le monde et qu’on peut le refiler aux copains…

 

En fin on n’est pas censé faire ça et j’aurais bien dû m’abstenir… En effet, une fois que nous avons décidé de la manche (Un classique St Eynard – Granier avec quelques incursions en plaine) j’ai récupéré le QR Code du parcours avec les balises sur mon GPS et je l’ai passé aux collègues, comme ça on a discuté de la stratégie à suivre pour essayer de montrer qu’on n’était pas des quand-même chez nous. C’était sans compter que l’organisation a fait une modification du rayon du start de 500m de dernière minute. Mon QR Code n’était donc plus valable et le parcours que nous avons rentré dans nos GPS n’était plus le bon.

 

Finalement, de notre groupe, je suis le seul que cette modif a affecté. Je suis le seul à avoir loupé le start ! J’ai fait tout le parcours en arrivant 1mn derrière Laurent pour des pommes. J’avais choisi une option plus longue en passant par la Dent de Crolles alors que les autres sont passés par le bas.
En arrivant à la balise du Granier ça s’excite à la radio. Il y aurait un pilote crashé dans les faces est et en effet, je survole une aile posée dans la pente. Finalement on apprendra que c’est un randonneur qui s’apprêtait à décoller…

 

Jean-Jacques, Laurent et moi tournons la balise du Granier à peu près en même temps et on s’élance pour le final glide. D’après nos GPS on peut tirer tout droit sur la dernière balise (un point de l’autre côté de l’Isère au niveau d’ Airstar) à fond de barreau sans repasser par le relief. 

Prudent, je pousse un peu moins que Laurent, ce qui me vaudra la minute fatidique ! Laurent arrive au goal 21mn après le premier qui a gagné en 1h 27mn. Notre camarade prend la 18ème place au classement provisoire. Jean-Jacques qui a eu un petit souci d’affichage de la carte sur son vario arrive au goal 10mn après, José fait le goal mais n’est pas classé et Quentin pose à B4. À bientôt pour de nouvelles aventures ; la prochaine c’est Mieussy les 4-5 juin.

Nos traces compilées sur Sportstracklive

Partenaire 1 = Jacques
Partenaire 2 = Jean-Jacques
Partenaire 3 = Laurent

 

Pin It on Pinterest

Partager