Samedi 13 novembre, sur une idée originale de Jean-Pierre, nous étions 5, puis 6, puis 5, puis 4, puis 7. Vous suivez ? Non, c’est normal ! Cette journée a été riche en défections et en retrouvailles 😊

Partis tranquillement à 10h de Grenoble, nous atteignons le Pic St Michel vers 12h30. Là-haut, Björn nous rejoint. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Björn est un sympathique pilote allemand. Il est arrivé à Grenoble il y a un an et a rejoint le CHVD dans la foulée.

Le plan de vol est simple : poser à côté du food truck des Allières dont les odeurs alléchantes nous ont ensorcelés en début de montée ! Jean-Pierre, peu motivé par cette option, rallie l’équipe sportive qui enchaîne les sommets classiques : Moucherotte, Pic St Michel, Cornafion.

En l’air, ça tient mieux que prévu, mais le froid mordant n’incite pas à rester trop longtemps. Je suis Jack de près qui pose comme une fleur. 15 secondes plus tard, je pose à mon tour, mais plutôt façon cratère. Pas facile de poser doucement dans ce trou ! Fred ne me contredira pas sur ce point. Lucas arrive après avoir joué un bon moment sur la crête qui surplombe le refuge des Allières.

On commande gratins de ravioles, burgers et tarte aux myrtilles qu’on déguste au grand air, au beau milieu de la prairie. Après ces agapes, pas facile de repartir. La panse lourde, on se remet en marche, tranquillement, direction : le déco du 300 au-dessus de Lans.

45 minutes plus tard, on y est, le déco est faiblement alimenté. Tout le monde s’élance à la chaîne pour un plouf bien rapide. On perd Björn dans la bataille qui s’était garé quelque part dans le Vercors. L’attero grouille de parapentistes. On n’est pas les seuls à avoir volé dans le massif. On finit par voir arriver Jean-Pierre, tout guilleret, bien content de son changement de plan.

Moi, je suis ravie de mon combo inédit : le premier marche, mange et vol d’une longue série peut-être !

Merci à Fred et Jack pour les photos

Pin It on Pinterest

Partager