C’est facile d’organiser un WE à Chamonix. On y est allés plusieurs fois, le gîte nous connaît bien, est proche de l’atterrissage, et on sait qu’il y en aura pour tous les goûts.

Mais les prévisions météo sont complexes…je joue le 50/50, plus un appel à un ami (merci Eric, merci Amaury), et finalement je demande le vote du public. Et nous maintenons le weekend end 🙂

Beaucoup d’inscrits, nous serons au final:
17 vendredi soir, 18 samedi soir, 21 dimanche

Météo moyenne samedi. 8H30. On marche jusqu’au télésiège de Planpraz avec quelques gouttes.

Mais…. les radars disent que ça va se dégager et ça se dégage.

Prudents on prend une seule montée;
un grand merci aux remontées mécaniques de Chamonix, on a pu les convertir en un forfait journée !
(heureusement parce qu’au total ça revient cher quand même)
Avec ce forfait plus de limites. Nous avons fait entre deux et sept vols chacun le samedi, dont 4 biplaces.
Puis les prévisions se réalisent, et la pluie arrive et stoppe les vols (ou les accélère pour être plus vite en bas)

Puis ça se redécouvre en fin de journée et on prend l’apéro dehors. (bières pour tous, monbazillac pour moi – merci Gilles pour les courses)


Guenhael nous prépare un excellent risotto. Et on chante bon anniversaire à Gilles en mangeant les tartes apportées par Jean-François. Maxime nous offre le genepi pour clôturer le tout.

Dimanche matin c’est le grand bleu (pas le film, le ciel)
On fait les sacs, on paie le gîte, et on va prendre les remontées à La Flégère, pour enchainer sur le télésiège de l’Index. La vue est juste magnifique, et le vent est face au décollage. Premier vol bien agréable avec des thermiques qui se mettent doucement en place

Pour le deuxième vol les conditions s’installent, les cumulus gonflent un peu et la voie des crêtes à 3000 s’ouvrent aux plus audacieux et aux plus expérimentés, qui vont plus ou moins haut, plus ou moins loin 🙂
Prudemment, une partie des pilotes vient se poser avant que la brise ne se renforce trop

Quelques très belles photos et vidéos permettront à tous de rêver (pas les miennes: mon appareil a décidé de ne plus s’allumer au dessus des Aiguilles rouges et dans la transition vers la mer de glace)

Pour le dernier vol la décision est plus compliquée. Brise bien installée, nuages imposants dans le ciel. On va voir au plan de l’aiguille et le CHVD, conforme à sa réputation prend la bonne décision et choisit de se mettre en l’air ! (pour être précis: seul José décolle et tous les autres redescendent en cabine. Forte pluie à la sortie pour aller chercher les voitures ou boire des bières)

 

 

 

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau topo !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau vol rando !

Le Challenge 1 an 12 randos est suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Pin It on Pinterest

Partager