Bon, puisque personne n’a fait de récit jusque là, je me dévoue:

Dimanche dernier nous étions 7 à partir du Sappey, pour tenter ce vol en face est de Chamechaude.

On repère l’atterro. Puis, très optimistes, on monte à un bon rythme, en devisant gaiement de concert.

Pause au Habert de Chamechaude, près duquel on trouve un âne qui broute paisiblement malgré plusieurs blessures inquiétantes. Martin passe sa casquette de vétérinaire, pour finalement conclure que c’est juste superficiel. Vraisemblablement les conséquences d’une chute.

 

Mehdi console le blessé

 

On rate le sentier qui monte au déco, et on se paye une belle bavante droit dans le pentu.
Frédéric, qui porte un énorme sac, avec une voile en plomb massif à l’intérieur, nous annonce qu’il va casser sa tirelire et acheter une voile légère. Moi, avec mon XXLite, je ne vois pas le problème. 🙂

Une fois au déco, consternation, les nuages se sont soudés en dessous de nous. Il est 10h00, et on comprend bien qu’il va falloir attendre un long moment avant que ça ne se lève.

JF scrutant la mer de nuages

 

Comme on se retrouve là sur le sentier de la Brèche Arnaud, je convaincs les autres d’aller repérer le départ, que je ne connais pas. On cache les voiles dans des buissons, et on monte jusqu’à la base de la falaise.

Arrivée à la base de la brèche Arnaud

On trouve le câble. La monté est bien raide et technique. On se demande si on a une chance d’y arriver. Puis finalement, on se prend au jeu, et après bien des tergiversations, 6 d’entre nous arrivons au sommet.

Au sommet de la brèche Arnaud

Manifestement ça n’est pas meilleur en face ouest.
Redescente sur le chemin bien glissant. On se retrouve à midi au déco dans un brouillard très dense.
Je ne suis pas très optimiste sur les chances que ça se lève avant encore plusieurs heures.

Parawaiting

Finalement une majorité sont d’accord qu’on redescende à pied sans plus attendre.
… Et vers 14h00 on est de retour aux voitures, alors que la base du nuage arrive au niveau du Habert de Chamechaude. Frédéric rit jaune, et regrette qu’on n’ait pas été plus patients, ce qui lui aurait évité bien des courbatures.

Bilan pour le classement de Philippe:
7 personnes font 1000m de dénivelé. (Ou 2000 si on compte aussi la descente à pied?)
Et un beau but, mais compensé par l’aventure à la brèche Arnaud.

Jean-François

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau topo !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau vol rando !

Le Challenge 1 an 12 randos est suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Pin It on Pinterest

Partager