Salut,
 
Pour distraire ceux qui essayent encore de travailler un peu avant que le X-Alps ne démarre vraiment…
 
Christophe, Jean-Jacques, et moi-même avons réussi hier un super vol de groupe à trois, et on l’a déclaré comme tel à la CFD. (Une première, je crois, pour le club, au moins à cette échelle.)
Vous pouvez voir ma trace et celle de Christophe ensemble sur une même carte sur nos déclarations CFD:
Il manque la trace de Jean-Jacques. Officiellement son vario est tombé en panne une demi-heure avant l’arrivée. Perso je crois que la vraie raison, c’est qu’il ne veut pas qu’on sache qu’il n’est pas tout à fait arrivé à l’atterro de Lumbin 😉
 
Mettez la carte en plein écran, et faites avancer le curseur pour comparer nos options respectives, c’est assez intéressant.
On voit que malgré des options parfois très différentes, on est grosso modo restés ensemble pendant la plus grande partie du vol.
À noter que Christophe est parti une demi-heure après moi, et a atterri un quart d’heure avant. J’ai donc des progrès à faire en vitesse moyenne! (Mais bon, il n’est pas venu jusqu’au Rachais; Et au Saint Genis, je me suis obstiné longtemps dans du +0.1, dans l’espoir de raccrocher Belledonne, et pouvoir reposer à St Hilaire.)
 
Gros plafonds à l’intérieur de la Chartreuse, et encore meilleurs dans les Bauges, avec près de 3000m au Julioz.
Je n’avais jamais vu autant de voiles traverser la cluse de Chambéry. Dans la combe nord du pic de la Sauge, on se serait crû à Chateau Nardant une belle journée de printemps!
Étonnamment, les dizaines de voiles dans les Bauges venaient TOUTES de Saint Hilaire: En arrivant au Roc des Boeufs, on voyait bien que ça grouillait de voiles à Annecy, mais qu’aucune n’arrivait à passer l’inversion au dessus des décos!
 
Tout le retour a été assez magique, avec presque 20km de plané en ligne droite entre la dent d’Arcluse et l’extrémité sud de l’arête de Montraillant.
Ensuite, la brise de Chambéry était faible, mais juste suffisante pour assurer le raccrochage dans de l’huile à Brame Farine puis au St Genis.
Là par contre, impossible de monter plus haut que le sommet. L’ombre du voile issu de l’orage sur le Vercors avait coupé toute convection.
(En fait, un autre pilote est arrivé raccrocher le Crêt du Poulet directement depuis Brame Farine, mais nous on n’a pas osé enrouler en se laissant décaler vers Allevard.)
 
C’est un parcours que j’avais déjà tenté plusieurs fois, et c’est la première fois que je le boucle.
Idem pour Jean-Jacques, je crois.
Christophe a déjà fait mieux, mais je suis sûr qu’il ne dédaignera pas de fêter ça quand même lors d’une prochaine réunion club!
 
Volez bien,
 
Jean-François
 
PS Une fois n’est pas coutume, j’avais oublié l’appareil photo. À défaut, voici une photo du déco (montrant que beaucoup de  monde y croyait, même les deltistes), et la trace nos vols.

 
 
 

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau topo !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau vol rando !

Le Challenge 1 an 12 randos est suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Pin It on Pinterest

Partager