Je retrouve Amaury Frederic et Medhi à l’atterro, ils sont encore plus en avance que moi, du coup ils vont devoir m’attendre un peu le temps que je plie ma voile et démêle un peu le bousin. je l’avais stockée en boule chez moi car humide après la dernière utilisation. On attaque la montée à un rythme assez tranquille, de toutes façons le sol enneigé empêche de lâcher les watts.

Premier vol tranquille pour tout le monde, on partage quelques mille-feuille chartreuse-choco en bas, avant que Fred et Amaury rentrent, et que Medhi et moi repartions pour une deuxième montée pédestre aussi.

Arrivés vers l’atterro aux alentours de 14h15 première surprise, il y a une voile dans les arbres. on commence à déblatérer la dessus, mais surprise, il y a encore le pilote pendu à 7-8m du sol. On s’enquiert de son état, tout va bien et il attend tranquillement les secours. Au contraire d’un autre pilote, sur l’aire de décollage, un peu paniqué, qui visiblement n’arrivait pas à démêler ses suspentes. Medhi l’aidera, et après 2 tentatives de gonflage infructueuse, il décollera en mode bourrin avec une belle cravate.

Je décolle le premier, exploite quelques petites bulles, Medhi part un peu après et arrivera à monter un peu au dessus du déco en partant direction du col de la Marocaz.

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau topo !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau vol rando !

Le Challenge 1 an 12 randos est suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Pin It on Pinterest

Partager