VOL RANDO CHVD 2020

Date du vol rando : 21/09/2020

Organisateur de la sortie : Amaury Welemane
Participant(s) à la sortie : Amaury Welemane, Jean-Philippe Laloux

Massif : Chartreuse
Orientation du déco : NE
Altitude du déco : 1200m
Dénivelé : 900m
Durée de la marche : 1h45
Distance totale de la marche : 5km
Atterro :

Itinéraire de montée :
Depuis l’atterro du Pré Lachard, remonter dans la combe du Manival par un chemin forestier assez large et plutôt long, pendant longtemps, et à la cabane prendre à droite la montée vers le Col du Baure sous la forêt. Puis à la bifurcation prendre à droite en épingle, enfin au-niveau d’une grosse dalle en pierre virer à gauche sous les bois pour atteindre le décollage en haut d’un champs à vache.

Récit de l’aventure :
Aujourd’hui la proposition était de randonner vers le Charmant Som depuis les Revols, puisque la tendance ENE prise la veille le suggérait. Seulement Jean-Philippe qui connait bien le coin s’aperçoit le matin que le nord a repris le dessus, et qu’il serait bien aventureux de s’y risquer. Aussi une marche au Col du Baure présente un intérêt notoire… Aussitôt dit aussitôt fait, nous entamons d’un pas certain la remontée du Manival sur des discussions qui nous permettent de mieux nous connaître. Après 45mn on consulte les balises, et là patatras, léger sud à St Hilaire. Un rapide coup d’œil en arrière nous permet alors d’apercevoir deux choses : la brume qui s’épaissit et se rapproche depuis le sud, et un mec qui semble porter quelque chose derrière lui. En moins de temps qu’il n’en faut pour dire “hum, ça pue”, la concertation générale (oui puisque depuis le mec est arrivé, le mec est parapentiste, le mec s’apprêtait à faire le même marche et vol) débouche sur un verdict sans appel. Jean-Philippe décide dans un élan de sagesse et de lucidité de rebrousser chemin, Benjamin (le mec) reste sur l’idée de monter parce qu’il a l’habitude de renoncer à voler, et moi j’ai le c.. entre deux sellettes (expression consacrée) et je me sens couillon. Bon, pas envie de rentrer pour préférer un décollage plus garanti à St Hilaire, comme disent les anciens, on y va on verra bien ! Force est de dire qu’on n’a pas traîné dans la montée. Je fais plus ample connaissance avec mon nouveau coéquipier, il est gendarme à Matignon auprès du Premier Ministre et la tête sur les épaules. Je me suis déjà mis dans la tête qu’en haut ça ne le ferait pas, soit parce qu’on y verrait rien, soit parce que le sud serait plus fort et nous réserverait bien des surprises en sortie de déco si l’envie nous prenait de nous envoler… Alors je vous laisse imaginer notre satisfaction lorsque nous vîmes ce que nous vîmes, une brume bien scotchée au relief, en-dessous de nous, qui ne bougeait pas, et la balise de St Hilaire qui demeurait très légère en sud. On moisit pas, j’explique à Benjamin où se trouve l’atterro du Cube si jamais le Pré Lachard est embrumé, et c’est parti ! Un déco dos voile, un vol tout doux et un flirt langoureux avec la brume, beau programme. Je pense qu’il ne faut pas généraliser et qu’on a eu un peu de réussite, les signaux donnaient bien raison à Jean-Philippe, mais si le sud amène du mauvais temps et que le vent s’accélère d’ordinaire, on est peut-être dans une dépression qui évolue doucement et qui reste stabilisée, je demande l’avis des experts météo ? Toujours est-il que le ciel a bien voulu de nous et qu’on l’en remercie beaucoup !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau topo !

Vous devez être connecté pour ajouter un nouveau vol rando !

Le Challenge 1 an 12 randos est suspendu jusqu’à nouvel ordre !

Pin It on Pinterest

Partager