CHALLENGE VOL RANDO CHVD 2020

Date du vol rando : 12/02/2020

Organisateur de la sortie : Jose Godoy
Participant(s) à la sortie : Amaury

Massif : Chartreusse
Orientation du déco : Nord-Est
Altitude du déco : 1760 m
Dénivelé : 550 m
Durée de la marche : 1h
Distance totale de la marche : 3km

Itinéraire de montée :

Récit de l’aventure :

J’ai eu la chance de n’avoir raté aucun cours le semestre dernier. Cette semaine ce sont les rattrapages donc j’ai de petites vacances jusqu’à lundi. Je me trouve dans ma petite chambre de 20m² sans rien à faire ; je regardais deux choses : mon parapente qui semble prendre la moitié de la place dans la pièce, et l’application de Meteoblue avec les conditions du lendemain. Je me suis dit: “c’est le bon moment pour proposer ma première sortie au club et gagner des points”. Je lance l’application de Meteo-parapente et je mets le point au-dessus de St Hilaire. J’étais choqué ; du soleil, une bonne temperature et aussi il y avait du jaune partout  sur le tableau (le plafond des nouages était haut). Je suis encore novice en parapente, mais si je sais une chose, c’est que si je vois beaucoup de jaune, c’est peut-être le moment où il faut se réjouir.

L’idée au début était d’aller á la Dent de Crolles. J’ai envoyé le mail au groupe et j’ai reçu deux messages des intéressés : Amaury et Florent. Florent a remarqué qu’il y avait une grande possibilité de vent fort en altitude. J’ai parlé avec Amaury et on s’est dit qu’on verrait les conditions sur place vu qu’on n’avait rien d’autre à faire. Donc c’était parti pour la Dent à deux : Amaury et moi. Après un bon et grand petit-déjeuner à l’americaine, je me suis retrouvé à l’atterro de St Nazaire à 9h du matin, j’attendais Amaury avec 2 pains au chocolat pour nous donner un peu d’énergie. J’étais excité.

Une fois Amaury arrivé, il a remarqué qu’il semblait y avoir pas mal de neige sur la Dent, et on a rediscuté aussi de ce que Florent avait dit hier soir par rapport au vent fort en altitude. On avait parlé de Pravouta comme Plan B, vu qu’on n’était pas équipé avec des crampons, et aussi c’est plus bas et moins raide á la montée. On a fait ce choix á la bifurcation sur le chemin entre la Dent et Pravouta. On est monté en voiture jusqu’au parking d’hiver et  tout de suite on commence à monter par le sentier qui semblait presque vertical. J’ai regretté à ce moment là d’avoir beaucoup mangé le matin… On continue vers la bifurcation. On fait une petite pause pour souffler un peut après la montée des arbres ; Amaury fait une réflexion sur la vitesse à laquelle les nuages montent… C’était 10h15 +/-… On examine un corbeau voler sans effort. On se regarde et on se dit YES avec un sourie sur le visage. On arrive a la bifurcation et effectivement il y a beaucoup de neige. On decide de ne pas prendre de risques en montant á la Dent, et on continue à gauche vers Pravouta. Après 30+/- minutes, et les pieds gelés, on arrive en haut de Pravouta et on mange 3 petites quiches et des abricots. Le vent était plutôt pas mal. On décolle face Est/Nord-Est et c’est parti pour le plus beau vol de ma vie! Les thermiques étaient forts selon moi, mon vario a marqué un maximum de 3.2 m/s et pour l’altitude 1822m. J’étais très content parce que c’est la première fois que j’ai pu m’élever plus haut que le décollage. Tout de suite j’ai perdu Amaury car les petits nuages empêchaient le contact visuel mais pas grave. Chacun continuait de son côté, profitant de cette belle journée. Amaury est arrivé un peu avant le St Eynard pendant que moi je m’amusais dans mes premiers vrais thermiques. Après 45 minutes de vol et les pieds vraiment gelés, Amaury atterrit. Je profite une dernière fois de toutes les sensations, et je vais vers l’atterrissage après 53 minutes de vol. L’atterrissage était un peu angoissant pour moi, vu qu’il y avait plusieurs petites bulles thermiques en arrivant avec les arbres d’un côté et le câble de l’autre. Je me pose comme objectif pour les prochains mois d’aller aux atterros et de regarder comment les pilotes se posent. Très beau commencement de journée avec un très bon copain et aussi riche d’une nouvelle expérience qui m’a fait beaucoup apprendre sur ce sport ! S’en est suivie une formidable séance de gonflage sur la pente école de l’Aigle en compagnie de Laurent et d’Amaury, 1h30 de vent NE à 10-15km/h presque laminaire qui nous a permis de nous amuser et de répéter nos gammes sous un beau soleil.

Pin It on Pinterest

Partager