Samedi 24 août – Météoblue indique vent nul ; météo-parapente annonce du sud-ouest

Avant de partir, les balises semblent vouloir donner raison à Météo-parapente. Nous partons quand même, Peter et moi.

De Saint-Nazaire, nous prenons le chemin du col de Baure. Après une heure 30 de marche, nous laissons à droite le chemin qui mène à ce décollage et filons vers le col du Coq. Petite hésitation avec de nouvelles pistes forestières tracées au bulldozer et un arbre déraciné qui masquent le chemin. Mais, nous le retrouvons rapidement. Après une petite descente pour atteindre le col du Coq (plus de 50m de dénivellé à rajouter…), nous filons vers le 3ème col du jour, à savoir le col des Ayes. Nous retrouvons Hugues qui est monté en stop et nous rejoint. Nous terminons la montée à la dent de Crolles par le pas de l’oeil. Dans les premiers virages après le coq, des petites rafales de vent nous confirment la présence de vent… mais nous sommes joueurs.

Arrivés au pas de l’oeil (montée en 3h30 – 1650m de dénivelé au total), le vent souffle aux environs de 15-20 km/h. Peter tente de décoller au niveau de la cassure ; mauvaise idée.

Après quelques essais infructueux, il redescend dans la pente de 10m… et là, le décollage se fait … plus vite que Peter ne l’espérait.

 

Le voilà parti en soaring 50 à 100m au-dessus du sommet. Je m’installe rapidement et décolle avec mon Ultralight… et je rejoins Peter pour un soaring très doux de 10 à 15mn avant que le vent ne faiblisse un peu, nous faisant perdre quelques mètres à chaque aller et retour. Nous voyons Hugues arriver au sommet et hésiter à décoller. Aura-t-il volé ? Mystère…

Nous entamons alors une longue descente un peu turbulente jusqu’à l’atterrissage. Peter atterrit à proximité de la magnifique biroute.

Très belle matinée ! La prochaine fois, promis on viendra à Saint-Nazaire à vélo pour faire un vol-rando 100% sans bagnole !

 

 

Pin It on Pinterest

Partager