Tous les ans pendant la Coupe Icare le CHVD prend en charge l’organisation des vols depuis la Dent de Crolles. Les membres bénévoles du club ont trois missions principales :

  • Surveiller les décollages depuis le sommet de la Dent en s’assurant que tous les pilotes sont bien au courant du règlement aérien de la Coupe Icare et que plus personne ne vole pendant les démonstrations d’aviation (La rencontre d’un parapente descendant de la Dent de Crolles avec un Alphajet pourrait faire un peu désordre).
  • Accompagner des groupes de pilotes sur les différents parcours qui montent à la Dent. C’est ce qu’on appelle le Vol 1807.
  • Gérer le terrain d’atterrissage de Saint Nazaire les Eymes.

Le CHVD assure ces trois missions depuis une douzaine d’années.Chaque année, une douzaine de membres du club participent à une de ces missions sous la responsabilité d’un DV (Directeur des Vols) délégué du club, en relation avec le DV général de la Coupe Icare. Les DV sont en liaison radio avec le DV général qui coordonne toutes les activités de la Coupe Icare. Le CHVD participe à une demi douzaine de réunions préparatoires, dès le printemps, dont plusieurs en préfecture pour se coordonner avec les autorités.

Un peu d’histoire :

Tout a commencé par une sortie de randonnée entre amis du CHVD, un week-end de Coupe Icare, au départ de Lumbin. Les organisateurs de la Coupe en ont entendu parler, ont trouvé ça cool, et nous ont demandé si on pouvait accompagner des pilotes extérieurs à l’avenir. Ce qui fut fait l’année suivante, et tous les ans depuis.
On a appelé l’activité « Vol 1807 » par analogie avec le « Vol 4807 » qui avait lieu chaque année à Chamonix à l’époque. En plus du parcours original de 1800m, qui n’est faisable que par des marcheurs très entraînés, on a défini deux autres parcours d’environ 600m et 1200m de dénivelée. Le parcours 607 monte par la voie normale de la Dent de Crolles : Départ du parking 200m avant le Col du Coq et montée par le Pas de l’Oeille. Le parcours 1207 part des pistes de ski de Saint Hilaire, monte par le Pas de Rocheplane puis rejoint la Dent par les sentiers des hauts plateaux. Le parcours 1807 part de la gare basse du funiculaire à Lumbin, monte par le sentier du Pal de Fer jusqu’à Saint Hilaire puis enchaîne sur le parcours 1207.
Au début il y a eu pas mal de débats car certains voulaient transformer le Vol 1807 en une compétition de trail (montée sèche) chronométrée avec remise d’une Coupe. Le président du club de l’époque s’y est toujours fermement opposé, voulant au contraire privilégier l’aspect promenade accessible à tous dans un cadre naturel magnifique.
Les trois parcours traversent des zones sensibles. En effet, la Dent de Crolles se situe dans la « Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse » le coeur le plus protégé du Parc Naturel Régional de Chartreuse. Cela implique l’autorisation du comité consultatif qui gère cette réserve naturelle. Ces dernières années, cette autorisation a été assortie de restrictions sur la taille des groupes qui montent et de la logistique qui va avec. Le vol 1807 est une bonne occasion de sensibiliser les participants aux enjeux écologiques de la Réserve Naturelle qui peine à protéger la diversité de la faune et de la flore là haut.

Il y a deux décollages possibles en haut de la Dent de Crolles : Par vent d’Est à Nord on décolle sur la prairie sommitale vers le Nord, puis on dégage tout de suite côté Est, par le petit col entre la Dent de Crolles et le Rocher du Midi. Il est possible aussi de survoler toute la prairie sommitale et de dégager au contraire côté Ouest, au niveau du Trou du Glas. Ce décollage en Nord est très facile et peu engagé tant que le vent est faible. Par vent d’Ouest à Sud, on décolle sur l’épaule au-dessus du Pas de l’Oeille puis on sort dans la combe du Pas de l’Oeille. Là le déco est plus technique et plus engagé mais il a un avantage : Quand le vent est de 20 à 25 km/h il est fréquent que ça tienne alors en dynamique sur la face Ouest de la Dent. Dans les deux cas, même si ça ne tient pas, la descente jusqu’à Saint Nazaire les Eymes dure près d’une demi heure. C’est énorme pour la plupart des pilotes venant de sites avec des petits dénivelées et cela explique l’attrait du vol de la Dent pour beaucoup de nos visiteurs.

COMPTE RENDU DU VOL 1807 DE LA 45ème COUPE ICARE – Septembre 2018

Merci à vous tous, qui avez aidé à faire que cette Coupe Icare soit une réussite coté Dent de Crolles.
Les conditions étaient excellentes hier, aussi bien pour la ballade que pour le vol, et tout le monde a pu en profiter. Il y avait une bonne trentaine de participants, qui avaient tous la banane!(Sans compter quelques dizaines d’autres pilotes montés en solo.) Seul bémol: Deux inscrits seulement, et un seul au départ le matin pour le parcours 1807. Chaque année il sont moins nombreux sur ce parcours, et on peut se demander si c’est vraiment nécessaire de continuer à le proposer. On a eu quelques inquiétudes, car plusieurs voiles sont parties hier en cross vers 14h en direction du Granier. Mais finalement personne n’a posé coté St Hilaire, et plus personne n’était en l’air à 16h00 pour le début de la voltige avions. Merci à Eric qui a autorisé le décollage de quelques pilotes vers 15h30, profitant d’un trou dans le planning. Ça nous arrangeait, car le vent avait basculé sud-ouest et forcissait. On n’était pas sûr à ce moment là que le vol aurait encore été possible à 18h. Au passage, quelques secondes après le feu vert d’Eric, j’ai eu la mauvaise surprise de voir décoller une voile que je n’avais pas vu se préparer au Pas de l’Oeille, puis quelques secondes plus tard une seconde arriver de La Scia, où les conditions étaient excellentes pour crosser. Donc on s’est retrouvé avec 4 personnes en l’air devant la Dent, dont 2 que je n’avais pas briefé. Au final, les 3 premiers ont bien posé dans les temps juste avant 16h00, et le crossman a fait La Scia -> Dent de Crolles -> St Eynard -> Chamechaude -> ? Ouf !
Petite erreur de ma part: J’ai oublié de distribuer les autocollants Vol 1807 lors du briefing le matin.
Dommage, car ils étaient super beaux cette année. Si vous en voulez, je brade ! Aussi, j’ai encore trois T-Shirts non réclamés à la maison. N’oubliez pas de passer les prendre à l’occasion !
L’an prochain, c’est Amaury et Peter qui reprendront l’organisation des activités à la Dent et à St Nazaire, merci à eux ! Amaury, Peter, vous pouvez d’ores et déjà compter sur moi pour accompagner un groupe et faire une garde au sommet. 🙂
A bientôt sûrement, Amicalement,
Jean-François

Pause du groupe 1207 au Pas de Rocheplane

Déco idéal, dans un nord faible vers midi

Pin It on Pinterest

Partager