Bonjour à tous,
Du coup nous étions deux ce matin pour monter à la Dent : David Fourniou et moi.
Rendez-vous à 9h à St Nazaire. Le stop fonctionne bien : on monte rapidement jusqu’au col du Coq.
C’est parti pour la montée. On en profite pour contrôler le vent. Les prévis donnaient 0-5km/h en bas et 15km/h de sud à 2000m..
Au col des Ayes : peu de vent, dans les virages sous la Dent : 10km/h d’Est, dans le pas de l’œil c’est un peu plus fort mais bien orienté face (sud).
Par contre en arrivant au sommet c’est face mais bien plus fort : 20-25 km/h avec quelques pointes à 30…
C’est là que j’aurais du faire demi-tour et aller décoller dans le pré sous la Dent, mais je ne l’ai pas fait…
Pour plein de mauvaises raisons, je me prépare donc, un peu en dessous du col et, me voyant peu sur de moi, David m’aide.
Je décolle tant bien que mal, et ça passe (pour cette fois…) mais, comme dit David, j’ai grillé une demi-cartouche… c’était à une cheville de ne pas passer…
Une fois en l’air, c’est tranquille, ça monte un peu dans le dynamique, je patiente pour vérifier que David décolle sans problème : gonflage impeccable, mise en l’air propre… C’est là que je me rends compte que ma maitrise du gonflage dans du vent fort est plus qu’insuffisante ! (je vais devoir m’entrainer d’urgence).
On fait le tour de la Dent par l’Est en direction du nord, ça avance vite, on se retourne vers le sud : scotchés ! Du genre, 25 km/h de sud… C’est plus fort que prévu !
On avance un peu et en perdant de l’altitude, le sud n’est plus que de 15 km/h, ça va mieux.
En descendant on se rend compte que, contrairement aux prévis, le sud est présent à presque toutes les altitudes et il faudra attendre d’être très bas pour ne plus le sentir.
On pose à St Nazaire sans encombre mais dans de l’herbe un peu haute.
Voilà, un vol-rando de plus à mettre à notre compteur pour le challenge !
A plus,
Christophe BARON

Pin It on Pinterest

Partager