VOL RANDO CHVD 2021

Pré Mollard

Une image

Date du vol rando : 06/11/2021

Organisateur de la sortie : Jack
Participant(s) à la sortie : Guillaume,Julien, Julien B, Bruno, Julie, Baptiste, Bjorn, Gilles, Maxime, Quentin, Guilhem, Isabelle

Massif : Belledonne
Orientation du déco : Nord, Nord-Est
Altitude du déco : 1770m
Dénivelé : 405m
Durée de la marche : 1h
Distance totale de la marche : 1,7km
Atterro : Collège de Brignoud

Itinéraire de montée :

 

Récit de l’aventure :
Vendredi 5 novembre, 18h 36.
Sur une idée de Benjamin Trocme, je lance une sortie au Pré du Mollard pour le lendemain samedi.
Vendredi 20h 57, avec un peu de retard, Bruno propose la même sortie et déjà la liste se rempli.
Vendredi soir, c’est la soirée Nain et j’en profite pour convaincre d’autres pilotes de nous rejoindre car il y a plusieurs projets en prévision dont le Grand Colon.
Je ne suis jamais allé au Pré Mollard, ce sera la totale aventure. J’ai calé le rendez-vous à l’atterro de La Gorge à midi. Je pars de Grenoble avec 2 autres pilotes et on passe par le collège de Brignoud récupérer Laurent et Guilhem qui ont décollé de St Hil et nous rejoignent en volant. Arrivé à l’atterro de La Gorge, on découvre avec stupeur qu’il est envahi par des vaches ! Très vite on décide d’un plan B, on ira poser dans le Grésivaudan, dans le grand champ qui est derrière le collège de Brignoud, là où j’ai récupéré Laurent et Guilhem. L’autre surprise c’est que nous sommes 15 participants à cette sortie et il ne faut pas moins de 5 bagnoles pour monter au départ de la rando. Après une petite heure de marche et 400m de dénive dans les premières neiges de la saison (ceux qui ne s’y attendaient pas auront bien froid aux pieds) nous arrivons au déco où une nouvelle surprise nous attend. Pendant la montée, un nuage s’est formé et empêche toute velléité de vol. Nous mangeons nos sandwichs en attendant une hypothétique ouverture. Par moment le brouillard nous entour cachant le soleil et il se met à faire vraiment froid. Finalement au bout d’une heure d’attente, le brouillard se déchire, nous étalons les voiles et les premiers décollent plus ou moins facilement dans la neige qui enfonce bien et le vent qui est un peu capricieux. Au bout d’une bonne heure tout le monde aura finalement décollé. Quelques pilotes arrivent même à enrouler le thermique qui déclenche dans la face sud derrière le déco et à monter au nuage.
Sur les quinze pilotes qui ont décollé, 2 ne feront pas le but. Guillaume qui, se voyant trop bas, fera demi-tour devant la grosse ligne qui barre notre plan de vol. Il vachera près de St Agnes et Jules, vraiment trop bas, lui, passera sous la fameuse ligne (gonflé le mec) et ira poser en vallée mais bien loin de l’atterro prévu. Il faudra que ces 2 pilotes nous expliquent ce qui s’est passé car l’atterro était à finesse 5 ! Avec pas de vent, la plupart des autres pilotes ont passé la ligne avec au moins 100m de marge.

Pin It on Pinterest

Partager