CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Randos » Week-end dans le Beaufortain

Week-end dans le Beaufortain

D 4 septembre 2010     H 23:56     A antoine     C 0 messages


Beaufortain - un paradis terrestre et aérien pour la rando-parapente

La fiabilité des prévisions météo depuis début août avec El Nina (la cousine d’El Nino), une goutte froide au dessus de l’Europe, l’influence de la visite de notre président à Grenoble (là je dérape...)... n’incitait pas à annoncer ce type de sortie plus de deux jours à l’avance.

Cela n’a pas favorisé la mobilisation (2 participants !). Tant pis pour les absents ! il vous suffira de voir la banane de Pierre-Alexis sur les photos pour vous rendre compte que les absents ont eu tort !!

Samedi matin, premier vol depuis la Tête Nord des Fours au-dessus de la Ville des glaciers : quelques habitations situées au fond de la vallée orientée Nord-Sud qui relie Bourg St Maurice à l’Italie en passant par le col de la Seigne). Ce sommet (alt. 2756m) est le premier sommet qui borde cette vallée par l’ouest... avant d’autres sommets comme l’aiguille des glaciers, les aiguilles de Tré-la-Tête, le Mont-blanc...

1000m de dénivellés sur un bon sentier nous amènent au col des Fours puis à la Tête Nord. Quelques bouquetins nous font le plaisir de leur présence. Une vue magnifique sur le massif du Mont-Blanc tout proche que nous prenons le temps de déguster.

Antoine au sommet
Pierre-Alexis au sommet

Une brisette de face de 5-10km/h et nous voilà en vol pour un vol d’une dizaine de minutes avec un posé dans les champs en bordure de la route.

Antoine en approche
attérissage d’Antoine à la ville des Glaciers... au pied de l’aiguille des glaciers

Samedi après-midi, nous franchissons le cormet de Roselend. Un coup de téléphone à l’Ecole des Volatiles nous confirme l’interdiction de vol depuis tout le secteur. Deux voiles tentent un soaring sans beaucoup de succès au cormet. Nous verrons ensuite plusieurs voiles sur la pente école mais qui ne feront même pas de gonflage (séance bronzage...???) et deux voiles faire du gonflage au décollage situé face au lac de Roselend mais qui ne décollerons pas !!
Nous montons au-dessus du lac de la Gittaz tout proche. Nous y repérons un bon emplacement pour bivouaquer puis une belle pente pour un vol du soir au pied de l’aiguille de la Pennaz. Arrivés sur cette pente après 500m de montée, il nous faudra attendre un peu de vent de face et surtout que les nuages se dissipent. Je décolle entre les nuages. Pierre-Alexis loupe son décollage et fera un enchainement de pliages/dépliages, remise en place de la voile après un passage de vent arrière... Finalement il décollera près d’une heure après moi... sans pouvoir m’informer de la situation du fait de sa radio défaillante... :-)

vol de Pierre-Alexis sous l’aiguille de la Pennaz

Dimanche matin, après une nuit sous tente, départ tranquille vers le col de la Gitte au Nord du lac. Le sentier sur la carte est plutôt virtuel, mais la montée dans les alpages est très agréable, avec des arrêts myrtilles excellentes.

myrtilles
montée au col de la Gitte - au fond les lacs de la Gittaz et de Roselend

Arrivée au col (dénivellé 700m) vers 11h00 ; là encore le Mont-Blanc est tout proche et nous offre un angle de vue un peu différent de la veille.

la chèvre de compagnie du berger... presque au sommet du col de la Gitte
décollage de Pierre-Alexis

En nous retournant, nous admirons les deux lacs de la Gittaz et de Roselend et plus loin la crête à soaring qui sépare le lac de Roselend de celui de Saint-Guérin au-dessus d’Arêches.
Le décollage est orienté plein sud. Le vent de SW annoncé est absent, mais quelques bonnes bulles thermiques nous permettent de décoller tranquillement face voile.
Un nouveau vol magnifique face au Mont-Blanc et nous allons nous poser à quelques mètres de nos tentes et de la voiture. Un autre pilote en provenance de l’aiguille de la Pennaz se pose quelques minutes après nous.

du lac de la Gittaz : à gauche le col de la gitte, au centre l’aiguille de la Pennaz et à droite vers la pointe des fours

Dimanche après-midi, nous montons en direction du cormet de Roselend pour atteindre la crête à soaring décrite ci-dessus. Celle-ci est orientée SW ; entre le SW forcissant et les thermiques, nous nous attendions à un vol au-dessus de cette ligne de crête... Pierre-Alexis sent le coup foireux et prétexte un genou douloureux pour me laisser gravir les 400m pour atteindre le col du Couvercle dans des pâturages.
Du col, la vue est pas mal non plus !

le lac de Roselend et le Mont-Blanc
de l’aiguille du Grand Fond à la Pierra Menta avec au premier plan les productrices de Beaufort

Mais surprise, les 20km/h de SW attendus ne sont pas au rendez-vous et c’est plutôt un vent de Nord de 10km/h qui m’attend. Je dois redescendre de quelques dizaines de mètres pour me mettre à l’abri et décoller pour un petit plouf jusqu’à la voiture. Là encore un décollage dans des belles pentes d’herbe !!!

Un dernier arrêt à la fromagerie de Beaufort pour faire le plein des spécialités locales et 1h30 de route plus tard retour à la maison.

Ce massif, nous n’en n’avons exploré qu’une petite partie de ses innombrables possibilités. Mais nous sommes déjà deux candidats pour une prochaine sortie sur place !

PS : merci à Whisper73 et son blog pour toutes les infos bien pratiques qui m’ont servi pour préparer cette superbe sortie : http://speedetrando.over-blog.com/

Texte : Antoine

Photos : Antoine et Pierre-Alexis