CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Paralpinisme » Soaring aux Grandes Rousses

Soaring aux Grandes Rousses

D 24 décembre 2015     H 11:51     A wildflyjmt     C 0 messages



Ce 10 Novembre au soir, avec mon coloc parapentiste Aurelien, on traîne sur Meteo-parapente et Meteociel, j’ai envie de monter haut. Léger vent d’Ouest en altitude qui passe au dessus des Grandes Rousses (Alpe d’Huez). Repérage par la carte d’une zone pas trop raide pour monter, le col de la Pyramide. On passe aussi pas mal de temps sur internet à comprendre si le vol dans la zone réglementée R222 est ok pour demain... Départ tôt le matin du 11 Novembre, on tente le coup, repérage d’un attero à Oz Village, trouvé la veille grâce au site paraglidingmap.com, planté d’une manche à air. On reprend la voiture, et remontée des pistes depuis Oz station.



On passe par le refuge de la Fare, Passage sur le Plan des Cavalles puis montée droit sur le Glacier des Rousses et enfin en oblique vers le col de la Pyramide.




Toute la montée se fait avec un léger catabatique, aucune trace du vent d’Ouest sous 2700m... Puis enfin du vent du NNW.


Petites discussions sur le déco, je veux monter le plus haut possible. Le vent est un peu fort pour un déco face, on monte un peu plus vers 3200m, crampons, et on trouve une pente de neige pas trop raide orientée NW, avec un vent plus ou moins face, moins fort mais instable, on est un peu à l’abri...



On ne peut pas tout avoir.



Déco face voile un peu bagarre pour moi avec les petites rafales et la neige profonde, finalement je pars avec l’aide d’Aurélien. Je passe en face N du pic Bayle et là... Ca monte bien et je me retrouve vite à 3550m.



Je peux tourner et surveiller Aurélien qui finalement arrive à décoller et me rejoint très vite. Et c’est parti pour 1h40 de vol incroyable.




Je suis plus prudent qu’Aurélien, je reste sur le versant ouest, il bascule un peu à l’est, un moment j’ai cru qu’il n’allait pas repasser et devoir atterrir versant Valloire...




3720m pour lui, 3685m pour moi, c’est ça l’expérience...





Plus tard, je me fais un peu secouer, bien haut vers le Pic du Lac Blanc, il commence à être tard, je veux rentrer maison...




longue descente à quitter la zone de soaring (vent de face ascendant )



et enfin attero à Oz village pour moi, bien épuisé par un vol pareil (mon 25ème vol), je m’allonge par terre, les enfants du village viennent me voir.


Aurélien me suit puis réussit à atterrir à Oz station, je n’ai pas bien compris comment, au milieu des canons à neige et remontées mécaniques... En tout cas, ça lui permet de récupérer la voiture :-).


J’ai continué à rêver pendant au moins 24h...


Jean-Marie

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message