CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Inclassable » Marche, (vole) et roule en Auvergne !

Marche, (vole) et roule en Auvergne !

D 9 juin 2016     H 12:49     A Pierre     C 0 messages


04-05 juin 2016

Les prévisions météo sont mauvaises pour ce week-end, le Marche & Vol dans le Sancy est donc reporté. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, un petit groupe d’irréductibles décide de tester les thermes de La Bourboule euuuh, le biathlon parapente-VTT.

Voilà donc Emilie, Julie, Lucas, John et Simon-Pierre sur la route de l’Auvergne, tous ventres criants. L’arrivée au gîte avec le soleil couchant laisse espérer des lendemains qui volent, avant les averses orageuses prévues l’après-midi.

 

Réveil 7h (!) et départ pour le Puy de l’Ouire. De ce promontoire, on a une vue magnifique sur les sentinelles Tuilière et Sanadoire et la chaîne des Puys au nord. D’habitude. Nous restons un moment dans le nuage, puis décidons de redescendre en faisant une boucle afin d’aller voir le déco plus bas indiqué sur la carte IGN.

Quelques passages boueux et un dessous de plat plus tard, on arrive au déco "de secours" qui mérite bien son nom ! Lucas et SP se mettront un petit vol sous la casquette, avec un attérissage rodéo pour le premier ;-)

Entraînement pour le Stop & Vol, retour au gîte, on change d’équipement et on file à St-Nectaire louer le VTT manquant et rejoindre Micka. Puis c’est parti pour une 20aine de kms parfois au chaud, parfois dans la brume, parfois sous la pluie. C’est la magie du VTT, on peut même se faire plaisir sous la flotte et quand il y a du vent :-)

On se fait tous poudrer par SP qui a manifestement mangé plus de Frosties que nous -ou moins de lasagnes à midi- c’est selon. Pour nous récompenser de ces kms bien roulants et d’un court portage, la descente sur St-Nectaire est un super single track en lacets juste glissant et boueux comme il faut ! Après une douche rapide dans la Couze pour enlever la boue, nous voilà présentables pour une raclette bien réconfortante !

Le lendemain matin, humidité, humidité et humidité.. On part sans se presser visiter Besse et sa fontaine à truite, assortir un pull et une doudoune, puis on se dirige vers le Puy de Saint-Sandoux pour être sous les nuages. Les averses menaçent parfois autour de nous, parfois se rapprochent ou s’éloignent, mais on enchaîne les petits vols et les séances de gonflage tout l’après-midi avec Marina qui nous a rejoint. Lucas étrenne sa nouvelle voile et son intrados n’a pas changé de couleur.

En fin de journée, il est l’heure de rentrer à Grenoble. Et comme l’Auvergne ne se laisse pas facilement découvrir, c’est après le départ du camion que la première voile sort au-dessus du déco ! Pour donner envie d’y revenir ? ;-)

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message