CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Inclassable » Entre champs de patates et batterie Todt :

Entre champs de patates et batterie Todt :

D 31 août 2013     H 16:32     A Champlo     C 0 messages


C’est peu dire que je suis loin de la Dent de Crolles en ce moment, je suis en déplacement pour le travail dans le Nord. Prudent, j’ai chargé la voiture de mon aile et de la mini-voile, on sait jamais, il y a l’air d’avoir des gens qui volent dans le coin.

Plus sérieusement, j’ai pris contact avec le club local, gestionnaire de pas mal de sites dans le coin afin d’avoir accès à un badge obligatoire pour voler sur certains sites sensibles et protégés (http://paralaile62.fr/). La semaine dernière, je contacte leur président pour avoir un complément d’information et il me proposer de participer le soir même à une session au treuil dans la campagne.

JPEG - 190.4 ko
01 Vue d’ensemble
JPEG - 203.7 ko
02 Vue de détails
Vue de détail

Vu que j’ai toujours voulu essayer, je saute sur l’occasion, on se retrouve en fin d’après-midi et me voilà le premier à décoller après explication du protocole. Il s’agit d’un treuil dévidoir monté dans un Kangoo. Il y a un bon vent bien axé sur la route, un face-voile, un signe au treuilleur et c’est parti.

Franchement, c’est le top, bluffant de douceur ! Il faut bien veiller à rester dans l’axe du câble, cela monte fort et deux minutes plus tard, me voilà à 400m de haut encore tout surpris de ce décollage depuis une plaine. Il faut alors largué le câble qui est freiné par un parachute pendant qu’il est rembobiné par le treuil.

JPEG - 155 ko
03 départ

Un peu d’accro et retour au point de départ pour un second treuillage, là, j’essaie de me battre pour rester en l’air mais à part prendre 15m dans du +0,1 je n’ai pas réussi à grand-chose. Posé et on enchaine sur le BBQ sur le bord du champ. C’est génial !!! Ils ont une super machine qui demande beaucoup d’investissement de la part des membres du club, merci à eux de m’en avoir fait profiter.

JPEG - 183.4 ko
04 on se croirait au CHVD

Le lendemain, je suis de repos et le vent étant de la partie, je tente la tournée des sites. Je commence par le Cran Aux Œufs, enfin, je rate un panneau et me retrouve au Cap Gris Nez, je me dis que le site ne doit pas être trop loin au sud donc je pars à pied et je mets 35min à rejoindre le site, un rien vexé par mon plantage. Je ne sais trop ou se trouve le déco donc je me colle dans un replat dans la falaise, un face-voile et c’est parti. Seul en l’air pendant mon vol, je me promène entre la falaise, les anciennes fortifications du Mur de l’Atlantique et la batterie Todt. Le survol d’un pan d’histoire.

JPEG - 229.8 ko
05 Posé à Cran Aux Oeufs

Après un posé bien technique dans le vent de travers, je remonte en courant cherche ma voiture avant de continuer vers Boulogne sur le site de la Crèche.

JPEG - 222 ko
07 Bunker de déco à la Crèche

Un peu de prospection et je me trouve un bunker bien orienté. J’y fais deux vols en compagnie des mouettes qui se gaussent de me voir ramer autant face au vent de travers. C’est aussi bien sympa de se faire quelques survols de la mer !!! Pliage au bunker avant d’aller visiter un troisième site pour simplement repérer : Equihen Plage.

JPEG - 195.8 ko
08 Déco Equihen

Ma résolution de ne faire qu’un repérage saute en constatant qu’il y a des ailes en l’air. Je tombe sur Laurent Dewisne, le treuilleur de la veille qui me briefe sur les particularités à respecter du site (honte à moi, je n’avais pas lu le panneau) et c’est parti pour un soaring bien sympa. Un gars fais un triplace avec deux enfants en envoyant des waggas, je me promène sur quelques kilomètres en découvrant le phare d’Alprech et pose le sourire aux lèvres d’avoir découvert ainsi la région.

JPEG - 200 ko
09 Triplace en waggas
JPEG - 205.8 ko
10 Phare et fortifications
JPEG - 210.3 ko
11 REtour du Phare

Le lendemain, rebelotte à Equihen où je me fais défoncer en tentant de décoller avec mon aile solo. Mais j’ai plus d’un tour dans mon sac et je permute avec la minivoile et c’est parti… Plus qu’un parapente en l’aire qui pose rapidement aux très grandes oreilles. J’avoue qu’à sa place, j’aurai posé sur la plage. En mini, c’est l’éclate, le vent est toujours aussi de travers, le passage vent de cul se fait à plus de 55km/h à raz les buissons. Je suis seul en l’air jusqu’à l’arrivée de deux deltas.

Et ce WE, peut-être le Cap Blanc Nez si le vent reste No comme annoncé…

Franchement, si vous passez dans le coin, embarquez vos ailes et prenez contact avec les locaux pour récupérer les badges de vols. C’est une super région pour voler !!!

Merci aux membres de Paral’aile62 croisé sur les différents sites pour leurs infos.

A bientôt

Juju