CHVD.ORG - Club des Hommes Volants du Dauphiné
Vous êtes ici : Accueil » Sorties club » Cross » 3 jours a valouise (16 au 18 Aout 2011)

3 jours a valouise (16 au 18 Aout 2011)

D 20 août 2011     H 19:45     A benoit     C 0 messages


Mardi

Sur la proposition de Jean Pierre, me voila levé à 6H du mat. Je prend au passage 2 parapentistes (Nicolas et Margo) à Lyon pour descendre rejoindre Jean Pierre sur Grenoble.
Le temps de descendre et de faire les courses à Briançon, nous arrivons aux alentours de 13H à Vallouise. On repère l’attéro qui est collé au camping ! On aperçoit déjà quelques voiles en l’air qui ont l’air de tenir. Donc, go, on monte rapidos au déco de Puy Aillau à 1600m d’altitude. Déco vers 14H30 ou l’on a du mal à sortir.

JPEG - 2.6 Mo
Le déco

Finalement on sort et on monte jusqu’à 2700m, on pose après 1H de vol dans 10-15km/h de brise dans l’attero immense de Vallouise. On en profite pour prendre des renseignements sur les cross possibles dans le coin avec les locaux.
Le soir vers 17H, nous remontons avec Jean Pierre à pied au déco pour faire un vol de restit qui parait-il est excellent.
En mini, je n’arrive pas a tenir et fais un peu de wagga et atterrit 2-3 minutes après avoir décollé, Jean-Pierre restera une bonne 1/2H et nous rejoindra tranquillement pour la deuxième tournée au bar.

Mercredi


Avec ce beau soleil, rien de tel qu’une petite rando de bon matin. Le chemin qui monte au déco est vraiment sympa (quand on reste dessus évidement... ). A 10H30, ça tient déjà dans des bullettes, on pose avant 11H pour ne pas compromettre le vol suivant. On remonte tous en stop au déco (merci au passage à l’école pollen). On grignote tranquillement au soleil en attendant que les conditions s’installent. On commence à voir des bi qui passent au dessus du déco. Nico se met en l’air vers 13H30 et fait un tas. Les conditions sont très cycliques ce jour.
Je décolle 30 minutes plus tard, marssouine pas mal, passe bien en dessous du déco et trouve finalement la pompe salvatrice.

JPEG - 1.5 Mo
bibi au dessus de Valouise

Jean-Pierre décolle et profite directement de ma trouvaille. Margo décolle un peu plus tard mais le thermique est déjà partit et pose pas longtemps après. Jean-Pierre et moi profitons de bons thermiques (des bons +5m/s) qui nous catapultent vers 2700m ! On part donc en transition vers puy St Vincent, on reprend 200-300m au dessous de la station mais pas suffisant pour passer au dessus des crêtes. Après 20 bonnes minutes de lutte acharnée Jean-Pierre fait demi-tour.Etant arrivé après lui, j’insiste un peu plus et arrive presque au niveau du sommet de la station, toujours pas assez haut par rapport aux crêtes, je me fais descendre sous le vent du sud. Demi-tour pour retourner vers Puy Aillau, je refais le plein à 3050m ! Trop content, la vue est imprenable sur le Pelvoux et le glacier blanc. je tente de passer en face ouest vers

JPEG - 816.7 ko
le pelvoux et le glacier blanc

le pic de montbrison mais je me fais descendre jusqu’à l’attero...
Nos deux autres compères (nico et Margo) aurons redécollé entre temps et fait également un beau vol en passant par Puy St Vincent.
Avec Jean-Pierre on fini la journée par un vol de restit en décollant vers 18H30, ça monte partout dans de l’huile, pas la peine d’enrouler. c’est partit pour un petite séance d’entrainement au wing over. Quand on est trop bas, il suffit de se rapprocher du relief et c’est reparti ! Posé 1H après avec la banane !

Jeudi


Journée très semblable, dans l’enchainement des vols, petit vol rando suivit d’un grand vol. Le vent d’ouest vient mettre un peu la zizanie dans la mise en place de la brise, on décolle un peu plus tard et on galère un peu à sortir. 30minutes plus tard on est tous autour de 2500m, au dessus cela devient trop turbulent car le relief ne nous protège plus du vent, on transite vers puy St Vincent un peu bas avec Jean pierre et Nico, et finalement ça remonte très bien au dessus de la station, il y a une sorte de confluence qui s’installe et ça monte partout. Les conditions sont quand même assez turbulentes et on décide d’aller poser. Il faut être bien concentré pour poser car c’est turbulent 300m au dessus de l’attéro.
Le voyage s’achève avec ce vol pour pouvoir rentrer pas trop tard sur Grenoble ou on mange les restes chez Jean-Pierre.

JPEG - 447.5 ko
Valouise

Conclusion, que des beaux vols, par leurs variétés, par leurs plafonds et leurs vues. On en a bien profité, cela manquait quand même un brin de plafond pour pouvoir vraiment crosser, à 3000m on est toujours au niveau des sommets et les vallées sont assez encaissées. Il faut du 4000m pour en profiter à fond (assez fréquent en septembre parait -il....). Le camping des chambonnettes est vraiment top pour les parapentistes : pas cher, juste à coté de l’attéro et du bar.

PS ; Jean-pierre, tu nous trouves quoi comme bon plan la prochaine fois !